Aller au contenu
bannière article de blog Aline richard

Qui peut se vanter d’être LA mère parfaite ? Si, vous savez, celle qui travaille mais qui fait manger ses enfants pile à l’heure TOUS les soirs, celle qui fait des légumes bio achetés le jour même au maraîcher et qui cuisine à la perfection, celle qui a un travail passionnant mais qui a le temps de s’occuper de ses enfants toute la journée quand même, celle qui en rentrant de la maternité est en pleine forme et a déjà perdu tous ses kilos de grossesse…


Je ne suis pas une mère parfaite… Et vous ?

Depuis quelques temps déjà je rêvais d’écrire, écrire sur ce que moi je vis, écrire pour toutes les mamans qui comme moi se sentent parfois un peu seules dans ce rôle, un peu seules dans ce monde exigeant. J’avais ce doux rêve qu’un jour je parle pour les mamans qui craquent, pour les mamans qui pleurent, celles qui se posent des milliers de questions pour toujours être les meilleures.

Je veux toujours être cette maman parfaite à qui personne ne dis rien sur son physique, sa santé, son humeur, sa manière de vivre. Je me sens toujours comme face à une montagne impossible à gravir, car c’est moi qui pose des pierres chaque jour, chaque minute, chaque seconde: je voudrais être plus patiente (une pierre), jouer le plus possible avec mes enfants (une autre pierre), me regarder sans faire la grimace en voyant le corps qui a donné la vie (bam ! une grosse pierre), que ma maison soit propre et rangée (encore une ?!), etc etc vous voyez le topo, vous le connaissez peut-être d’ailleurs aussi bien que moi.

pourquoi s’imposer ce but inatteignable ?

J’ai cette angoisse de ne jamais être assez bien, assez forte, assez prudente, assez maman parfaite ! C’est clair que ce qu’on voit sur les réseaux ne nous aide pas dans cette acceptation de soi, même si de plus en plus de personnes nous montrent l’envers du décor, la plus grande majorité nous englouti dans un magma de physiques parfaits, de visages sans défauts et de bonne humeur constante. Je viens donc aujourd’hui pour faire la paix avec nos pensées parasites, essayer de s’accepter entièrement, défauts compris, pour aller de l’avant, mettre un coup de pied à cette fourmilière insensée de reproches, d’angoisses et de pression. Vous me suivez ?

photo présentation une mère imparfaite par Aline Richard - le blog

Mais qui peut se venter d’être la perfection incarnée ?

Je ne sais pas du tout pour vous mais moi j’ai toujours quelque chose à me reprocher, en ce moment par exemple je l’avoue, je ne suis pas satisfaite de mon corps actuel. Je n’arrive pas à faire la paix avec ce corps qui a créé la vie mais qui ne veut pas redevenir seulement mien. Je suis une maman et je le sais, seulement, maintenant j’aimerais être juste moi dans le miroir, pouvoir me regarder sans me dire “oui mais c’est parce que tu as donné la vie”, tout ça je le sais, je me le dis, mais j’aimerais un jour trouver cet équilibre entre mon moi d’avant, et mon moi maman.

Je laisse le temps filer, je trouve des compromis (deux séances de sport par semaine + manger des légumes qui ne me donnent pas toujours envie + réduire petit à petit mes portions), mais ce corps si magique ne me fait jamais sourire, alors je me pose la question, mais est-ce qu’un jour j’ai été satisfaite de mon corps ? Ado déjà je voulais être plus.. toujours plus. Et aujourd’hui quand je me regarde sur les photos je ne comprends pas cette aversion qui a toujours été là, pourtant je n’étais pas si mal à cet âge-là ou à celui-ci. Je dois m’accepter telle que je suis, une maman qui fait de son mieux à chaque instant, qui se bat pour être la meilleure possible mais qui reste imparfaite.

Encore tellement de sujets à aborder 😅, je ne suis pas prête de finir avec les questionnements, les coups de gueule et les anecdotes. J’espère que vous resterez pour la suite ❤️

alors porquoi ce blog ?

Ce blog ne sert qu’à une seule chose: aider une maman, qui comme moi se sent peut-être un peu seule et aimerait lire mes mots, et me partager les siens… Je voulais un endroit où poser toutes mes pensées, toutes mes émotions non exprimées, et où d’autres trouveraient une parenthèse de vie où s’exprimer librement, j’espère que vous n’hésiterez pas à parler de vos émotions, vos craquages, je ne suis pas psychologue, mais parfois avoir un endroit (anonyme) où s’exprimer ça peut être libérateur.

merci de m’avoir lu, j’espère vous retrouver bientôt pour un nouvel article de blog

bannière thème printemps pour le blog de Aline Richard
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sonia (une ancienne collègue 😁)

Lire ces articles, ça peut aider à déculpabiliser dans notre rôle de maman qu’on voudrait parfait. Et je suis tellement d’accord avec cette phrase: se remettre en question fais déjà de nous de bonnes mamans. Le lâcher prise avec cette objectif de perfection inatteignable… l’histoire de ma vie. Nos enfants nous aiment. Alors aimons nous, nous-mêmes aussi. On le mérite.